5e régiment de chasseurs à cheval Hainaut

chasseurs-a-cheval-4

Le 5ème régiment de chasseurs à cheval ci-devant Hainaut :

 

Historique :

1792 :

Le 1er janvier, il comprenait un effectif de 533 hommes et 155 manquants. Il était en garnison à Abbeville. Le 4ème escadron du régiment fit mouvement vers Compiègne dont il repartit au mois d’avril, une compagnie se rendit à Amiens, l’autre à Péronne et Roye[1]. Il se trouvait dans les rangs de l’armée du Nord au mois de mai[2].

1793 :

Un détachement du régiment partit de Chaulny le 28 février, pour se rendre à Amiens où il arriva le 5 mars[3].

1794 :

Il se trouvait à l’armée du Nord le 3 juillet, sous le commandement de Jourdan, division Souham (Gand), effectif de 686 hommes. Il se trouvait aux sièges de Nimègue et de Breda en 1794.

 5e-de-chasseurs-a-cheval

Chefs de brigade[4] :

Au 9 novembre 1799 : chef de brigade Poichet,

En février 1800 : chef de brigade Claude Corbineau.

 

Enrôlements dans le régiment, registre d’enrôlement pour les troupes de ligne, Dijon février 1792 – mai 1793, archives municipales de Dijon, 1 H :

 

Claude Thibault, fils de Claude marchand à Vitteaux et D’Edmée Vermille, âgé de 24 ans, 5 pieds et 5 pouces, cheveux et sourcils châtains clairs, yeux bleus, nez épaté, menton long, bouche moyenne, front ordinaire, visage petit, marqué de petite vérole, a déclaré vouloir servir la Patrie dans un régiment de chasseurs à cheval à l’armée du Rhin et qu’il a déjà servi pendant cinq ans dans le 5e régiment de chasseurs à cheval et a signé, le 15 février 1793.

 

Registre d’enrôlement au départ destiné au 3e bataillon de la Côte d’Or, archives municipales de Dijon 1 H :

 

Jean-François Lebrun natif de Beaune, fils de François marchand de vin, âgé de 24 ans, 5 pieds et 2 pouces, a déclaré vouloir servir dans le 5e régiment des Chasseurs à cheval et a signé le 25 février 1793.

 Article de Laurent B.

 sehri

[1] Journal militaire de 1792.

[2] Journal Militaire de 1792, p. 393.

[3] Journal militaire de 1793.

[4] Danielle et Bernard Quintin, Dictionnaires des chefs de brigade et des capitaines de vaisseau du Premier Consul Bonaparte, p. 42.