Les Corsaires sous la Révolution et l’Empire, 1789-1815

La prise du Kent par SurcoufCe modeste travail de la SEHRI s’attache à faire un décompte des navires corsaires ayant servi dans la marine française durant la Révolution et l’Empire. Cette période fut riche en exploit de nos corsaires, l’histoire retentit bien sûr du nom de Surcouf, le plus célèbre d’entre eux, par ailleurs le plus chanceux et qui ne fut jamais pris. L’homme s’empara de dizaines de navires anglais, puis devînt armateur d’autres navires corsaires, terminant riche et respecté, célèbre aussi pour le fameux duel qu’il livra contre une quinzaine d’officiers prussiens de l’armée d’occupation, qu’il amena à la raison. Si le thème des corsaires a passionné, il n’y a pas, ou peu de travaux généraux qui abordent le sujet dans sa largeur et sur toute la période. Nous avons tenté d’établir une première liste avec des chiffres épars, donnés ici ou là dans des ouvrages anciens. Jules Lecomte et Fulgence Girard indiquent par exemple qu’en 1793, la ville de Marseille lança 33 navires corsaires, que Saint-Malo en lança 17, que Le Havre en lança 28 et que Dunkerque en lança 281.

Actif (?-1800-?), il fut capturé par les Anglais (1800),

Actif (?-1804-?),

Adolphe (?-1803-?),

Affamé (?-1793-?), il fut capturé par les Anglais (1793),

Africaine (?-1793-?),

Afrique (?-1793-?),

Aimable-Marie (?-1793-?),

Alerte (?-1796-?), il fut capturé par les Anglais (1796),

Alerte (?-1800-?),

Amérique (?-1793-?),

Ami-des-Lois (?-1793-?),

Antigeorge (?-1793-?),

Apollon (?-1797-1800-?), il fut capturé par les Anglais (1800),

Argus (1798-1799-?), il fut pris par les Anglais (1799),

Ariège (?-1800-?),

Asie (?-1793-?),

Bellilois (?-1800-?),

Bellone (?-1800-1803-?),

Blonde (?-1804-?), il fut capturé par les Anglais (1804),

Boulonnais (?-1803-?),

Brave (?-1804-?), il fut capturé par les Anglais (1804),

Brave Marseillais (?-1793-?),

Castor (?-1797-?), il fut capturé par les Anglais (1797),

Catherine-Rose (?-1793-?),

Charlotte (?-1793-?),

Chasseur (?-1807-?),

Chéri (?-1798), il fut coulé par les Anglais,

Citizen Genêt (?-1793-?),

Citoyen (?-1793-?), capturé par une frégate espagnole (1er avril 1793),

Citoyenne Française (?-1793-?),

Club de Marseille (1793-?),

Concurrent (?-1795-?),

Confiance (?-1800-?),

Contre-Amiral-Magon (?-1803-?),

Convention (?-1795-?), capturé par les Anglais (1795),

Custice (?-1793-?),

Custine (?-1793-?),

Décidé (?-1807-?),

Diable à Quatre (1792-1800-1805), il fut capturé par les Anglais (1800), incorporé dans la Royal Navy, sous le nom de Diable Imogen.

Dorade (?-1797-?), il fut capturé par les Anglais (1797),

Dorade (?-1803-?),

Dromadaire (?-1805-1807-?), il fut pris par les Anglais à Montevideo (1807),

Duc de Dantzig (?-1808-1812), perdu en mer (1812),

Duguay-Trouin (?-1793-?),

Emprunt Fossé (?-1798-?), il fut pris par les Anglais (1798),

Entreprenant (?-1793-?),

Entreprise (?-1796-?),

Éole (?-1800-?),

Équivoque (?-1805-?), navire anglais capturé et transformé en corsaire français (1804),

Espérance (?-1793-?),

Espérance (?-1813-?),

Étoile (?-1807-?),

Europe (?-1793-?),

Fantaisie (?-1796-?), il fut capturé par les Anglais (1796),

Favorite (?-1800-?),

Françoise-Marie (?-1793-?),

Franklin (?-1796-?), il fut capturé par les Anglais (1796),

Frédéric (?-1793-?),

Furet (?-1793-1799-?), il fut capturé par les Anglais (1799),

Gazelle (?-1811-1812-?),

Gironde (?-1799-1800-?), il fut capturé par les Anglais (1800),

Glaneur (?-1807-?),

Grand Bonaparte (?-1798-?),

Grand Décidé (?-1800-?), capturé par les Anglais (1800),

Hasard (?-1799-?),

Hasard (?-1803-1804-?),

Héros (?-1803-?),

Heureuse Rencontre (?-1805-?),

Heureux Spéculateur (?-1799-?),

Hirondelle (?-1799-?), capturé par les Anglais (1799),

Huron (?-1800-?),

Hoop (?-1803-1804-?),

Inabordable (?-1793-?),

Inconstant (?-1793-?),

Insurgent (?-1793-?),

Jean Bart (?-1795-?), il fut capturé par les Anglais (1795),

Jeune Amélie (?-1793-?),

Légère (?-1802-?),

Les Deux-Frères (?-1793-?),

Levrette (?-1793-?),

Malouin (?-1793-?),

Mars (?-1799-?),

Minerve (?-1800-?),

Mouraille (?-1793), il fit naufrage dans le golfe du Lyon (1793),

Mucius Scaevola (?-1799-?), il fut capturé par les Anglais (1799),

Olivette (?-1794-?), il fut capturé par les Anglais aux Seychelles (1794),

Oncle Thomas (?-1803-1804-?),

Petit Tonnerre (?-1795-?), il fut capturé par les Anglais (1795),

Phoenix (?-?), il fut capturé par les Anglais (en ou après 1810),

Pichegru (?-1796-?), HMS Hay capturé par les Français et rebaptisé Pichegru,

Poisson-Volant (?-1803-?),

Prend-Tout (?-1793-?),

Proserpine (?-1803-1804-?),

Prosper (?-1803-1804-?),

Psyché (?-1803-1804-?),

Républicain (?-1793-?), de Dunkerque,

Républicain (?-1793-?), de Saint-Malo,

Républicaine (?-1793-?),

Républicaine (?-1799-?),

Resource (?-1798-?), capturé par les Anglais (1798),

Revanche (?-1800-?), capturé par les Anglais (1800),

Révolution (?-1794-?),

Rusée (?-1798-?), capturé par les Anglais (1798),

Saint-Pierre (?-1793-?),

Sandwich (?-1798-?),

Sans-culotte (?-1793-1797-?),

Sans-Pareil (?-1793-?),

Succès (?-1797-?), il fut capturé par les Anglais (1797),

Tarquin (?-1793-?),

Telfikan (?-1793-?),

Terrailluse (?-1800-?),

Tonnant (?-1793-?),

Triton (?-1797-1798-?), il fut pris par les Anglais (1798),

Uni (?-1798-1802),

Unité (?-1797-?), il fut capturé par les Anglais (1797),

Vaillant (?-1793-?),

Vainqueur (?-1793-?),

Vendangeur (?-1803-?),

Vengeance (?-1800-?), il fut pris par les Anglais (1800),

Vengeance (?-1803-?),

Vengeur (?-1803-?),

Victoire (?-1803-?),

Vive le Son (?-1793-?),

Voltigeur (?-1803-1804-),

Vrai Patriote (?-1793-?),

126 navires corsaires.

Surcouf

Notes et liste de Laurent Brayard

sehri

1 Jules Lecomte et Fulgence Girard, Chroniques de la Marine française, 1789 à 1830, 1836, p. 59.

Une réflexion sur “Les Corsaires sous la Révolution et l’Empire, 1789-1815

  1. Jean-Mathieu Robine

    Vous trouverez davantage d’informations sur les corsaires de la Révolution, du Consulat et de l’Empire dans la base de données de l’Association de Descendants de Capitaines Corsaires (dont je suis membre en tant que descendant, notamment, de Michel Noël, capitaine du Décidé, corsaire du port de Bordeaux, sous le Directoire, en 1798), à l’adresse :

    http://www.descendants-capitainescorsaires.org/BaseJJSalein.php

    Comme cette base de données en ligne est interrogeable pour les non-membres par nom de famille des capitaines de navires, ce qui n’est pas pratique pour votre recherche, le mieux pour vous serait de joindre l’ADCC à l’adresse suivante :

    Association des Descendants de Capitaines Corsaires
    BP 40025
    35401 SAINT MALO CEDEX
    contact (arobase) descendants-capitainescorsaires.org

    La SEHRI et l’ADCC pourraient aussi envisager des activités communes (conférences, journée d’études, visite de sites ou de monuments en relation avec l’histoire de la course à cette époque… ) sur le thème des corsaires de la Révolution et de l’Empire. Je connais particulièrement bien le musée de l’histoire maritime de Bordeaux (https://www.museehistoiremaritimedebordeaux.fr/), qui a une salle de conférences disponible pour l’ADCC, et le délégué régional à Bordeaux de l’ADCC, qui seraient sans doute très heureux d’organiser quelque chose sur ce sujet. On peut aussi faire quelque chose à Paris ou à Saint-Malo (par exemple).

    Bien cordialement

    Jean-Mathieu Robine

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s