16e bataillon de chasseurs

infanterie-legere-1792

Le 16ème bataillon de chasseurs :

 

Date de formation : 1792 ?

Historique :

 1792 :

 Il était à l’armée du Rhin en 1792. Il fit la campagne avec le général Custine qui envahit l’Allemagne, prenant Spire, Mayence et Francfort.

 1793 :

Il participa à l’héroïque défense de la ville de Mayence et il fut englobé lors de la capitulation dans la promesse de ne pas servir contre les coalisés avant une année (juillet). Les troupes qui avaient obtenues les honneurs de la guerre à Mayence, rassemblées dans l’armée dite de Mayence, sous le commandement d’Aubert-Dubayet furent envoyées en Vendée. Le bataillon suivi sa destinée dans tous ses combats, bataille de Torfou, Cholet (septembre et octobre), poursuite des Vendéens avec son lot de terribles défaites comme à Entrammes (novembre). Les Vendéens ayant reflué après leur échec devant Granville, la poursuite se termina dans les marais de Savenay (fin décembre).

 1794 :

L’armée de Mayence ayant été dissoute par  ordre du Comité de Salut Public, le bataillon fit campagne dans les armées de l’Ouest puis fut dirigé vers l’armée d’Italie.

 Embrigadement/amalgame :

 1ère formation :

 La 16ème demi-brigade légère fut formée le 12 octobre 1794, à Toulon, selon Belhomme[1]. Elle se composait du 16ème bataillon d’infanterie légère ou 16ème bataillon de chasseurs, du 8ème de l’Isère et du 1er de l’Aveyron.

 2ème formation :

 La 16ème légère de première formation fut incorporée en seconde formation dans la 22ème demi-brigade légère.

Portrait :

J. B. F. Petit, né le 30 mars 1774, parti vers 1793 au 16e bataillon d’infanterie légère, encore vivant en 1862 et résidant à Trie-la-Ville.

Article de Laurent B.

sehri

[1] Belhomme, Histoire de l’infanterie en France.